Le Serment d’Opéra

Sous ce titre énigmatique, Le Serment d’Opéra, se cache une exposition photographique de Frédéric Stucin réalisée en lien avec le service du Docteur Alberto Velasco psychiatre et psychanalyste au Centre hospitalier Sainte-Anne et commanditée par Myriam Mazouzi, directrice de l’Académie de l’Opéra national de Paris.

Renforcer le lien social, accéder à la culture…

Depuis plusieurs années maintenant et surtout depuis l’épisode covid, l’Académie de l’Opéra national de Paris va au-devant des publics en mettant en place des programmes d’inclusion sociale et d’éducation artistique. Pour ce projet-ci, durant deux ans, des patients suivis par le service du Docteur Alberto Velasco ont été invités à participer, avec le personnel soignant, à des ateliers menés par deux danseurs du Ballet de l’Opéra de Paris, Takeru Coste et Antonin Monié formés à la danse classique et rompus à la danse contemporaine avec les plus grands chorégraphes du moment. Frédéric Stucin, auprès de qui a été passé commande d’un travail photographique, a suivi ces ateliers au long cours qui se sont tenus soit à l’Opéra Garnier, soit à l’Opéra Bastille.

Le Serment d’Opéra, un travail photographique à plusieurs facettes.

Le Serment d'Opéra
Le Serment d’Opéra © Frédéric Stucin

Le travail du photographe s’articule autour de plusieurs propositions. Une série de “portraits plan large” sous la forme de diptyques associant un danseur et un non-danseur (patient ou personnel) réalisée dans des lieux emblématiques de l’Opéra Garnier comme le grand escalier ou les loges capitonnées de velours rouge. Une série de portraits, plans serrés cette fois-ci. Des photographies, les plus nombreuses, des ateliers de danse eux-mêmes, soient filées ou floutées, et d’autres dans une lumière quasi caravagesque, avec des parties de corps émergents de la pénombre. Enfin, une dernière série de clichés noir et blanc qui se présente sous la forme d’un diaporama grand format doublé d’un montage audio pour restituer l’ambiance de ces ateliers partagés.

Le Carré de Baudoin, situé dans le XXᵉ arrondissement de Paris, est un lieu culturel, géré par la Mairie de l’arrondissement, dédié à la création contemporaine locale, nationale et internationale. En accueillant Le Serment d’Opéra, une exposition gratuite, produite et financée par l’Académie de l’Opéra national de Paris, le Carré de Baudoin offre un bel écrin à un travail et une expérience singulière qui auraient pu rester confidentiels avec un simple accrochage sur les murs de Saint-Anne ou de l’Opéra de Paris. Aussi les grands formats du photographe Frédéric Stucin trouvent-ils aisément leur place dans cet ancien centre médico-social. Pour appuyer le caractère inclusif du projet, un espace a été pensé et aménagé, au cœur de l’exposition, d’un tapis de danse au-devant d’une photographie très grand format d’un rideau de scène. Ainsi, des ateliers pour les scolaires pourront s’y tenir avec les danseurs de l’Opéra et offriront un peu de la magie du lieu.

Au-delà de l’aspect documentaire et esthétique du travail photographique que le public pourra saisir lors de sa visite, il y a ce que les images ne peuvent rendre compte tout à fait et dont la portée majeure est à entendre dans la parole du Docteur Alberto Velasco qui précise que ces actions d’accompagnements hors les murs “représentent une expérience humaine très enrichissante pour patients, infirmiers, psychomotriciens et psychiatre qu’y participent. Elle est également source de déstigmatisation pour l’institution psychiatrique.” Dans un moment où la santé mentale est particulièrement mise à mal, l’existence même d’un tel projet tient presque du miracle. On se réjouit donc que des acteurs culturels, tels l’Opéra de Paris et le Carré de Baudoin, se soient associés pour donner la visibilité à un tel travail photographique.

L’exposition sera également ponctuée de tables rondes autour de la psychiatrie et des neurosciences avec des professionnels invités, mais aussi des témoignages pour créer des moments d’échanges et de discussions. Des films de danse y seront programmés comme The Art of Not Looking Back d’Hofesh Shechter, The Seasons’ Canon de Crystal Pite, Play d’Alexander Ekman, etc.

Le Serment d’Opéra au Carré de Baudoin 121, rue de Ménilmontant – 75020 Paris.
Du 17 mai au 21 septembre 2024 du mardi au samedi de 11 h à 18 h, nocturne jeudi jusqu’à 20 h 30. Entrée Libre.

Consulter le site du photographe Frédéric Stucin.

Le Serment d'Opéra frederic stucin
Le Serment d’Opéra © Frédéric Stucin