• Post category:agenda

Les écrans de la danse

De Keersmaeker – Dialogue avec Bach sur Arte.

Au moment même où Anne Teresa de Keersmaker est à l’affiche du Théâtre de la Ville avec Exit Above, sa dernière création très attendue à Paris après sa présentation à la Biennale de la Danse de Lyon, Arte diffuse le film de Corentin Leconte De Keersmaeker – Dialogue avec Bach. Cinq danseurs des plus fidèles de Rosas, dont la chorégraphe, mettent en mouvement les six “Suites pour violoncelle” de Bach, interprétées au violoncelle par Jean-Guihen Queyras. Il s’agit des meilleurs moments du spectacle Mitten wir im Leben sind/Bach6Cellosuiten (2017) où musique et danse se fondent avec une émouvante intensité. Les séquences sont entrecoupées des commentaires du violoncelliste et de la chorégraphe, séquences recomposées pour les besoins de ce film sans spectateur où la caméra suit au plus près les danseurs et le musicien dans des mouvements remarquablement fluides.

Une diffusion du 22/10 au 19/01/2024 en replay par ici >.

On pourra également en profiter pour jeter un regard attentif aux autres propositions de la programmation de la chaîne. Notamment Fêu de Fouad Boussouf présenté à la dernière Biennale de la danse de Lyon ; Via Injabulo de la compagnie sud africaine Via Katlehong associée pour l’occasion aux chorégraphes Amala Dianor et Marco da Silva Ferreira ; Kader Berlarbi avec les Saltimbanques. Ou bien dans des formats plus courts Leïla Ka dansant picasso ou un extrait de Queen Blood de la compagnie Paradox-Sal.


Ciné danse au Carreau du Temple.

Le Cinéclub du Carreau du Temple à la bonne idée de proposer une saison Danse à raison d’une séance par mois. Après La Danseuse de Stéphanie Di Giusto sur Loïe Fuller, on retrouvera Allons enfants au mois de novembre, un film documentaire sur une expérience menée par un professeur de sport au lycée Turgot, ancien danseur, pour intégrer des élèves des quartiers populaires et briser la spirale de l’échec scolaire grâce à la danse Hip Hop. Une projection en présence des auteurs du film, Thierry Demaizière et Alban Teurlai le mardi 14 novembre à 19h30.

Toutes les infos sur le film et réservation sur la page de l’évènement du site du Carreau.

Le 5 décembre sera projeté Polina, danser sa vie de Valérie Müller et Angelin Preljocaj, l’histoire d’une jeune ballerine russe qui voit son destin basculer à la découverte de la danse contemporaine en France.
Le 30 janvier Crazy Horse de Frederick Wiseman qui pose sa caméra dans le fameux cabaret parisien. On y découvre répétitions, réunions de travail et numéros de revue chorégraphiés par Philippe Decouflé.
Le 12 mars Mr Gaga, sur les pas d’Ohad Naharin de Tomer Heymann pour les inconditionnels et ceux qui souhaitent en savoir un peu plus sur le Gaga.
Le 21 mai Tango libre de Frédéric Fonteyne, une comédie dramatique sur fond de tango et de parloirs de prison.
Le programme complet est à retrouver sur la page du cinéclub.


Maguy Marin X David Mambouch sur numéridanse.

A l’occasion de la prochaine création de Maguy Marin Deux mille vingt trois, numéridanse propose en diffusion durant seulement 24h, 3 films du réalisateur David Mambouch sur la chorégraphe. Il s’agit de Umwelt, de l’autre côté du miroir, diffusé le 7/11, Nocturnes, le 8/11 et May B le 9/11. Une programmation à ne pas manquer sur le site de numeridanse.