Agenda danse janvier 2023

  • Post category:agenda

Le festival d’Automne tourne la page avec la programmation de Noé Soulier au Carreau du Temple et déjà d’autres scènes nous tendent les bras. Petite sélection à suivre dans notre agenda du mois de janvier.

__________________ 
< Le Théâtre de la ville >

# Contemporary Dance 2.0 de Hofesh Shechter du 19 décembre au 5 janvier et Light : Bach dances du 6 au 8 janvier.

Encore une séance de rattrapage pour Contemporary Dance 2.0 une pièce ovationnée en avril dernier. Dernières places disponibles par ici >. Pour Light : Bach dances la dernière création du chorégraphe programmée à la Philharmonie de Paris c’est déjà presque complet. Dernières places disponibles.

Visuel : Contemporary Dance 2.0, Hofesh Shechter © TomVisser

# Sacrificing while lost in salted earth de Hooman Sharifi du 18 au 21 janvier.

Une version du Sacre du Printemps par le chorégraphe iranien Hooman Sharifi avec 7 interprètes tous issus de la diaspora iranienne. En partenariat avec le 104.
__________________
< Le Carreau du Temple >

# Clocks & Clouds de Noé Soulier du 6 au 8 janvier 2023.

Le festival d’Automne se termine avec le dernière création du chorégraphe Noé Soulier, Des horloges et des nuages. C’est par cette formule “clocks and clouds” que le philosophe des sciences Karl Popper expliquait les deux grands principes régulant la réalité physique. D’un côté les phénomènes prédictibles et réguliers, de l’autre ceux soumis à l’indétermination. Ces réflexions ont inspiré le compositeur György Ligeti, dont les compositions oscillent entre chaos et structure – comme son Concerto de chambre (1969) qui a servi de point d’appui au chorégraphe Noé Soulier pour construire cette pièce avec 45 danseurs du CNDC d’Angers, dont il est le directeur, et du CNSMD de Paris. En appui musical, la présence de 13 instrumentistes de l’Ensemble Intercontemporain. Dernières places sur le web pour le samedi 7 janvier à 15h.
__________________
< L’Espace 1789 – Saint-Ouen >

# Sweat Baby Sweat de Jan Martens le 9 janvier.

Sweat baby sweat est un duo créé en 2011 par le chorégraphe flamand Jan Martens, bien avant qu’il soit surtout remarqué avec The Dog Days Are Over (2014) et Rule of Three (2017). Dans ces 3 pièces on retrouve Steven Michel, ici au côté de la frêle Kimmy Ligtvoet.  Mais il faudrait plutôt dire face à face car l’intensité de ce duo tient aussi pour beaucoup à cette relation des 2 interprètes qui ne se quittent pratiquement jamais des yeux, collés l’un à l’autre, portés, soutenus l’un par l’autre, se maintenant dans un équilibre fragile et précaire et sans jamais faiblir, constituant un corps hybride se recomposant sans cesse jusqu’à sa séparation inévitable. Si on est invité à lire ce duo comme une longue et belle étreinte amoureuse, il questionne également la nature de cette forme si particulière dans le champ de la danse (chronique de sept 2019).
__________________

# Festival Open Space dédié à la danse du 13 au 21 janvier 2023.

L’Etoile du Nord Théâtre ouvre l’année avec son festival danse Open Space, soit une scène ouverte à la jeune création autour de quatre soirées partagées entre plusieurs artistes chorégraphiques. Six compagnies se partagent le plateau pour proposer des étapes de travail de créations en cours. Lire la suite par ici >.
__________________

# Festival Faits d’hiver du 16 janvier au 18 février.

Micadanses entame l’année avec ce festival bien connu mais dont on sait peu qu’il a maintenant 25 ans d’existence. Le bel âge donc pour un festival qui installe de plus en plus sa programmation sur de nombreuses scènes parisiennes et de la petite couronne. Lire la suite par ici >.
__________________
< La Scala >

# Shiver et All I Need de Edourd Hue du 17 au 28 janvier.

Edouard Hue, All i need © David Kretonic

C’est enfin l’occasion de découvrir, sur une scène parisienne ce chorégraphe interprète chez Hofesh Shechter, Olivier Dubois et Damien Jalet. Il développe avec sa compagnie Beaver Dam Company une danse physique et expressive. Pour ces soirées à la Scala, il présente  2 pièces, Shiver en duo et une pièce de groupe pour 9 danseurs, All I Need, tout en énergie brute. A découvrir…

# People / United de Joanne Leighton et la cie WLDN le 23 janvier.

Joanne Leighton et la compagnie WLDN adaptent la dernière création People United,conçue à partir d’un atlas photographique de manifestations collectives, dans le fabuleux cadre de la salle des Nymphéas du Musée de l’Orangerie.

Thomas Hauert présente sa dernière création Efeu les 12 et 13 janvier et Pierre Pontvianne reprend Motifs, un duo de 2014, avec 2 nouveaux interprètes les 26 et 27 janvier.